Facebook Twitter Flickr RSS

lettre type demande de remplacement

FCPE
De ...
Coordonnées

 

                                                                                                                       Ville, le .....................................

 

                                                                                                                      

                                                                                                                     Monsieur le Recteur de l'Académie de Poitiers
                                                                                                                     22 Rue Guillaume VII Le Troubadour
                                                                                                                     BP 625
                                                                                                                     86022 POITIERS CEDEX

                                                                                                                                                                                                                                     

 

Monsieur le Recteur,

 

Nous souhaitons attirer votre attention sur le non - remplacement dans notre établissement, de Mme, Mr ....
Professeur de........ absent depuis le......
soit :
- Classe de ..... x heures non assurées
- Classe de ......x heures non assurées
- ......

 

Les parents d'élèves que nous représentons ne peuvent accepter ces non - remplacements.

 

Nous vous rappelons les considérants retenus par le Conseil d'Etat dans sa décision du 27/01/1988 « considérant que la mission d'intérêt général d'enseignement qui lui est confiée impose au MINISTRE DE L'EDUCATION NATIONALE l'obligation légale d'assurer l'enseignement de toutes les matières obligatoires inscrites aux programmes d'enseignement tels qu'ils sont définis par les dispositions législatives et réglementaires en vigueur selon les horaires réglementairement prescrits ; que le manquement à cette obligation légale qui a pour effet de priver, en l'absence de toute justification tirée des nécessités de l'organisation du service, un élève de l'enseignement considéré pendant une période appréciable, est constitutif d'une faute de nature à engager la responsabilité de l'Etat ; .......que le manque de crédits budgétaires allégué par le MINISTRE DE L'EDUCATION NATIONALE ne saurait, en tout état de cause, exonérer l'Etat de la responsabilité qui lui incombe. »

Depuis de nombreux tribunaux administratifs ont condamner l'Etat à verser des indemnités à des parents d'élèves, en réparation du préjudice causé par le fait de ne pas avoir assuré des enseignements en raison de l'absence d'enseignants dans des établissements.

 

Nous vous demandons expressément, Monsieur le recteur, de bien vouloir prendre toutes dispositions pour que le remplacement de cet enseignant soit effectif dès réception de ce courrier.
Il serait regrettable de nous laisser comme seule alternative, le dépôt d'une requête auprès du Tribunal Administratif pour faire appliquer cette jurisprudence.

 

Nous vous prions d'agréer, Monsieur le Recteur, l'expression de notre considération.

 

                                                                                                                                       Pour le Conseil Local

                                                                                                                                       Le Président